602 dirigeants du secteur tourisme ont perdu leur emploi en 2018 dans le grand Est

Plus de 3700 dirigeants du grand Est ont perdu leur emploi en 2018

Selon un article publié par  » le Mensuel  Grand Est » en septembre  (https://www.lasemaine.fr/  ) selon les chiffres de l’Observatoire de l’emploi des entrepreneurs dévoilés par l’association GSC et la Sté Altares  extraits: 

 » Si le nombre d’entrepreneurs en situation de chômage est en baisse dans la plupart des départements certains territoires se trouvent plus impactés que d’autres . Dans l’Aube 226 chefs d’entreprise ont ainsi perdu leur emploi en 2018 soit 37,8% de plus qu’en 2017 .. (le plus mauvais score du grand Est )
Le secteur de l’hébergement , restauration et débit de boissons concentre 602  des pertes d’emploi. Parmi ces commerçants , 438 pertes d’emploi concernent la restauration …. »

Cette analyse rejoint d’autres publications comme par exemple France Inter qui titrait : 

Crise de l’hôtellerie rurale : chaque jour, un hôtel met la clef sous la porte

https://www.franceinter.fr/emissions/le-zoom-de-la-redaction/le-zoom-de-la-redaction-29-janvier-2018

Lorsqu’on examine d’un peu plus près les causes de ces fermetures on constate que cela n’est pas simplement du fait du marché touristique mais souvent le résultat de problèmes de successions-reprises  , de manque de personnel, de « ras le bol » des contraintes administratives …
C’est aussi souvent le reflet de l’isolement du chef d’entreprise TPE PME. 

Cela renforce notre proposition de créer des synergies territoriales ….